Tiny House

Tiny House's tour

My current dream? Living in a tiny house. My goal? Reconnecting with people, discovering eco villages, and .

Un projet écologique, itinérant et collaboratif

Sensible aux enjeux écologiques, je souhaite faire une tournée de conférences et d'ateliers afin de promouvoir les modes de vie alternatifs (zéro déchet, minimaliste, à empreinte carbone faible et habitat alternatif) à bord de ma tiny house auto-suffisante.

Comment tout a commencé

Depuis mon déclic écologique en 2016, j'ai entrepris beaucoup de projets afin de faire accélérer les choses, qu'il s'agisse d'inciter à la réduction de nos déchets mais aussi à notre empreinte carbone via différents moyens : Campagne de pub, site e-commerce, TEDx, politique, et la plupart du temps via des conférences pour des écoles mais aussi pour de grands groupes en Asie où j'étais basée.

Fin 2019, changement radical de vie. L'importation des 98% de la nourriture que je consomme sur place, ajoutée aux fréquents allers-retours en avion pèsent lourd dans la balance. Je décide donc de rentrer en France après 8 ans d'expatriation avec l'objectif principal de réduire mon empreinte carbone.

Ce retour m'a fait repenser ma façon de me loger, le logement étant dans le top 3 des sources d'émissions carbone. Les tiny house (micro-maisons) permettant de diviser par 50 les émissions de gaz à effet de serre comparé à un logement classique, pour moi il n'y avait plus aucun doute. C'est là que m'est venu l'idée de combiner mon métier de conférencière et cet habitat alternatif nomade pour promouvoir ces solutions afin de combattre le changement climatique.

2020, virus, confinement, le tout couplé avec mon statut d'impatriée freelance m'empêchant d'avoir un logement m'ont incité à accélérer les choses. L'urgence est d'autant plus présente aujourd'hui, alors pourquoi attendre ?

La tiny house Imagine

Et si la chanson nous poussait à imaginer un mode de vie plus respectueux de notre planète, du vivant ? Impossible voir utopique diraient certains, essayons diraient d'autres. Rêveuse mais avant tout femme d'action, j'ai une idée assez précise du monde dans lequel je veux vivre, c'est pourquoi je met toutes les chances de mon côté pour le créer, et cela continue avec la construction de cette tiny house et cette tournée.

Mais qu'est-ce qu'une tiny house ?

Une tiny house veut tout simplement dire "micro-maison". Même s'il en existe sur fondations, ici, on parle de celles sur roues (#TinyHouseOnWheels). Ce mouvement des micro-maisons est un mouvement social et architectural prônant la simplicité volontaire par l'habitation des petites maisons.

Né aux États-Unis, le phénomène a pris de l'ampleur après la crise financière des subprimes de 2007. Ce mouvement étant guidé par une volonté d'économies financières dû à la crise. Arrivé en France en 2015, ce phénomène est récupéré chez nous avec une dimension écologique et dans cette voix que je souhaite m'engager.

Pourquoi vivre dans une tiny house ?

Sachant que le secteur du bâtiment consomme 42% de l'énergie française et représente 80% de nos déchets cachés par personne par an, il était important pour moi de faire attention au logement dans lequel j'allais vivre une fois rentrée en France.

Bien que vivre dans un environnement de 13m2 peut s’avérer excitant (enfin pour moi !), le fait de m'obliger à réduire mes consommations en eau et en électricité l’est d’autant plus (#SobriétéVolontaire). Le choix de vivre dans une tiny house est donc en complète adéquation avec mon objectif de réduction d'empreinte carbone. À cela s'ajoutent biensur d'autres avantages cités ci-dessous.

Empreinte carbone faible

  • Faible impact sur l’environnement avec moins d'émissions GES

    Une tiny house consomme 46x moins de kg CO2 eq. /pers /an comparé à un logement classique.

    De plus, pas de fondations en béton vu que la tiny house est construite sur une remorque.
  • Construction avec des matériaux sains et naturels

    La construction et le chauffage étant responsables d’une grande partie de nos émissions de CO2, nous ferons attention aux choix et à la provenance des matériaux utilisés, ainsi qu’aux façons de se chauffer.
  • Peu énergivore par sa petite taille et son autonomie

    Des économies allant jusqu’à :
    - 6x moins pour l'eau
    - 76x moins pour l'électricité

Économique

  • Coûts de construction moins onéreux

    Il faut compter aujourd'hui entre 20 à 70.000 EUR pour une tiny neuve.

    Faites 50% d'économies en choisissant l'auto-construction, voir plus si utilisation de matériaux de récup et seconde-mains.
  • Moins de charges
    d'eau et d'électricité

    Des économies de consommation pouvant aller jusqu'à 6x moins d’eau et jusqu'à 76x moins d’électricité grâce aux solutions Low-Tech.
  • Aucune taxe foncière.
    Aucune.

    La seule taxe à payer est la taxe caravane s'élèvant à 150 EUR / an.

Et plein d'autres avantages !

  • Petite surface = Plus de temps pour profiter

    Et si le but de la vie était de profiter du temps qui passe avec ceux qui nous entoure ?
  • Adieu accumulation. Bonjour minimalisme !

    Vivre dans un si petit espace t'obligera à délaisser certaines de tes possessions. Et si c'était pour le mieux ?
  • Déplacements plus facile car maison sur remorque

    Adieu déménagements et préavis casse-tête ! Envie de devenir nomade, de changer de région, ou mutation professionnelle, part du jour au lendemain. Permis BE requis.

La tiny house Imagine

Toujours dans cet objectif de réduire l'empreinte carbone liée à la construction et au chauffage, la tiny house Imagine sera bioclimatique et nous favoriserons durant sa construction l'utilisation de matériaux de récupération, seconde-mains et locaux.

Voici également une liste non-exhaustive des fonctionnalités qui y seront intégrées, l'objectif étant d'essayer d'être autonome en eau, en électricité et en assainissement afin qu'aucun raccordement ne soit nécessaire, tout en étant nomade.

  • Toilettes sèches
  • Récupérateur d'eau de pluie
  • Frigo du désert (sans électricité)
  • Garde-manger
  • Panneaux photovoltaïques
  • Phyto-épuration (traitement des eaux usées)

La tournée

Dès la construction de la tiny house terminée (objectif avril 2021), je partirai sur les routes dans l'objectif de sensibiliser aux enjeux énergétiques et environnementaux, de partager, et de promouvoir l'habitat alternatif via la tiny et ses fonctionnalités qui permettent une réduction de l'empreinte carbone. Dans chaque région seront organisés :

Le #SlowTinyTour

Actuellement, les régions par lesquelles je passerai ne sont pas encore définies (bien que les régions PACA, Bretagne et Auvergne-Rhône-Alpes me font de l'oeil !). Toutefois, afin de ne pas exploser mon bilan carbone en transport (l'objectif est de rester sous les 2 tonnes de CO2 émis à l'année), cette tournée se déroulera sûrement sur deux années de suite - la tiny étant sédentaire d'octobre à mars. Et pourquoi pas en profiter pour faire escale dans les pays limitrophes s'il y a des opportunités !

Intéressé pour que je m'arrête dans votre région / votre pays ?

Dites-le moi ici

L'avancée du projet

Et vous !

Pourquoi soutenir ce projet

J'ai besoin de votre soutien. C'est seulement grâce à vous que ce projet collaboratif pourra aboutir. Au-delà d’un simple habitat, en soutenant ce projet, vous contriburez au partage des solutions qui existent afin de ralentir la crise écologique.

Afin de connaitre l'intêrêt du public pour un projet collaboratif de cette envergure, une campagne de financement participatif sera lancée et les fonds récoltés permettront de financer pour la plus grande partie la construction de la tiny house (qui sera auto-construite).

Contreparties

Pour vous remercier de soutenir ce projet, des contreparties vous seront offertes, toujours dans l'optique de vous aider dans votre transition écologique.

  • Des arbres plantés Pour compenser votre empreinte carbone
  • Des produits de marques Made In France Pour vous aider à
    réduire vos déchets
  • Des expériences inédites en tiny (ou autres...) Pour des expériences
    en tiny... ou pas !
  • Des arbres plantés
  • Des produits de marques Made In France
  • Des expériences inédites en tiny (ou autres...)

Vous êtes une marque qui crée des produits respectueux de l’environnement, zéro déchet, low-tech, et qui méritent d’être connus ?
Je serais ravie d'en savoir plus !

Devenir partenaire

Actualités

  • 31/07 : Cozie, notre troisième partenaire de confirmé

    Formules naturelles et biologiques, contenants en verre consignés et rechargeables avec des systèmes de dozeuses pour recharger vos produits, que demander de mieux ! Les produits de la marque Cozie feront aussi parti des packages de contributions.

  • 20/07 : Début de la formation en eco-construction

    C'est décidé ! Moi qui souhaitait faire construire ma tiny hors d'eau / hors d'air, j'ai finalement fais le choix de l'auto-construire. N'ayant aucune compétences dans ce domaine, j'ai décidé de partir dans la Drôme afin d'assister à une formation intensive de 8 jours dédiée à l'éco-construction, autonomie énergétique et tiny house.

  • 01/07 : Awake, notre second partenaire de confirmé

    Ces fameuses montres solaires dont les bracelets sont faits de bouteilles de plastique recyclées feront parties des contributions. La team Awake est d'accord pour offrir 3 montres d'une valeur de 249 euros !

  • 27/06 : Lamazuna, notre premier partenaire de confirmé

    La célèbre marque de cosmétiques solides Lamazuna dont l'unique but est de réduire les déchets de notre salle de bains a accepté d'offrir leurs supers produits aux contributeurs !

F.A.QFoire Aux Questions

Contrairement au van, le but d'une tiny n’est pas de voyager avec mais de pouvoir la déplacer ponctuellement, ce qui est mon cas. Idéalement, dès que j'aurais trouvé une belle région où me poser, je le ferais.

De plus, cette tiny et cette tournée sont pour moi un moyen d'expérimenter certaines choses comme les toilettes sèches, la douche à circuit fermé, choses qui auraient été compliqué à mettre en place dans un van.

En effet, les transports représentant 26% de l'empreinte carbone d'un français type, il faut donc y faire attention. Mon objectif est d'émettre moins de 2 tonnes de CO2 à l'année, j'utiliserai donc uniquement le véhicule entre chaque région pour déplacer la tiny (à raison d'une région par mois), de avril à septembre seulement vu qu'elle sera sédentaire le reste du temps. Je favoriserai également des techniques de construction qui allègeront la tiny. Quant au reste de mes déplacements, j'utiliserai majoritairement le vélo.

La campagne sera normalement lancée pour la rentrée. Pour être informé de la date exacte, !

Il est possible que passe en Belgique et en Espagne mais mon itinéraire n'est pas encore défini. Cela dépends des conférences que je trouverai sur place et des eco-communautés à rencontrer. Si vous êtes intéressé à ce que je vienne dans votre pays, envoyez-moi quelques détails ici !

Si tu souhaites en savoir plus sur ces domaines qui impactent le plus ton empreinte carbone, je te conseille fortement de lire "Famille en transition écologique" de Jérémie Pichon. Il est extra et super simple à lire !

Je serais ravie de vous répondre ! Contactez-moi ici.

Intéressé par ce projet ?

Laissez votre email afin d'être averti(e) de l'avancée du projet.

Et pour suivre la construction de la tiny house et le projet de la tournée :

#TinyHouseImagine
#SlowTinyTour